mercredi 24 décembre 2014

favoris maquillage décembre 2014



J'adore le maquillage, j'adore collectionner, jouer avec les textures, les couleurs, les odeurs.
Et en bonne fifille qui se respecte, je change selon mes humeurs, les saisons.
Ce mois j'ai adoré porter des lèvres très marquées.

Dans ces cas là je fais mon teint comme d'habitude. Avec selon mon timing contour et highlight.
J'ai découvert, après avoir accidentellement ( elle s'est scratchée sur mon tapis de bain, alors qu'il en restait encore un peu) la stay matte de rimmel, les météorites de Guerlain ( en teinte beige).

J'ai ce produit dans mes placards depuis bien 1 an. Mais à chaque fois j'attendais de finir mes poudres compactes. Et finalement j'adore, l'odeur, le rendu, léger, fin, lumineux, ravissant. En plus pour ne rien gâcher c'est un très bel objet.

La majeur partie du temps ayant misé sur la bouche, je minimise les yeux. Donc juste un fard  clair ici de chez docteur Haushka, bien creusé il faut dire. Un peu poudreux, mais il tient très bien, et il est vraiment joli.

Un coup de mascara, en ce moment le maybelline colossal go extrême volume. Bien, mais il a tendance à faire des miettes, je préfèrais le rocket volume. Mon prochain est un kiko à voir. Et mon rêve serait le volume de Chanel.

Pour les joues, un petit blush de chez Santé. Je l'ai depuis des années. Je l'adore. C'est un bois de rose foncé. Qui tire un peu sur le mauve. Il est légèrement irrisé. Il tient incroyablement bien , j'en suis d'autant plus épatée qu'il est bio. Je le ressors tous les hivers.

Quand aux lèvres, j'ai alterné entre le rouge de Sephora  dont je suis dingue pour la tenue !!!! Je suis amenée dans ma journée à faire beaucoup de bisous à des petits monstres, et celui là c'est mon rouge à lèvre magique, il est ne transfert pas, et ça c'est le pied !! Dans la même veine mais moins tenace car s'estompe lorsqu'on mange, le rouge velvet edition de Bourjois. Mais j'adooooooooore cette couleur, rouge foncé un peu vampirique magnifique.
Et ma découverte récente, mon dernier bébé, le kiko burgundy de la game Ace of Diamond. Semi mat, belle tenue. Très confortable et cette couleur c'est exactement ce que je cherchais pour cet hiver.

Et puis parce que certains jours j'ai eu très envie de charger les yeux, j'ai sorti ma naked pour des smockys bruns ou des coins externes foncés.et un nude de chez Une, dans la gamme casual matt lipstick. Pêchu et pas trop clair.

Je pense vous faire des petites sélection au coup par coup. Peut être pas forcément des favoris de mois à chaque fois. Car souvent certains produits ne changent pas.
Qu'en pensez vous?

En tout cas puisque nous sommes le 24 décembre , je vous souhaite un joyeux noël plein de douceur.







lundi 22 décembre 2014

produits terminés 1







Ma maman m'a toujours dit de ne pas commencer de produit avant d'avoir terminé le précédent. Et je m’exécute donc depuis toujours sans quoi la voix de ma mère me poursuit...
A la maison, nous sommes une majorité de filles, alors les cosmétiques, on les dévore.
Du coup histoire de ne pas faire des romans de produits terminés j'ai décidé de les faire par 5.

On y go c'est parti.

LA MOUSSE NETTOYANTE NIVEA : de diou qu'est ce que qu'on l'aime ! C'est le troisième ou quatrième flacon qu'on vide d'affilé. Ca sent merveilleusement bon, c'est doux, ça nettoie sans agresser, c'est du bonheur, et ça dure assez longtemps. Je ne m'en sers que le matin, parce que je ne peux pas ne pas me laver le visage le matin, mais en même temps je n'ai pas besoin d'un truc hyper désincrustant, alors c'est parfait. J'ai une peau mixte et sensible.
Oui j'ai racheté, on rachète en boucle.

LA CREME POUR LES MAINS ICTYANE DE DUCRAY
mmmmmm cette odeur de bébé tout savonné. J'adore. La texture idéale pour la journée car elle pénètre rapidement et ne laisse aucun film gras. Par contre pour moi comme crème unique elle n'a pas suffit .



 Donc j'utilise la crème au chanvre the body shop la nuit, celle ci en journée soit dans mon sac soit dans le salon.

XERACALM DE AVENE
Alors autant j'ai une peau mixte sur le visage, autant sur le corps c'est la cata, sècheresse, rougeurs, eczéma... Je lutte. Surtout en hiver. Ce mois-ci j'ai bien galéré avec une belle plaque d'eczéma dans le dos. Et dans ces moments là, Avène est mon ami. Il a sauvé la peau de mon dos. Ouf. Bizarrement je suis repassée à la crème corps au karité de body shop et pour le moment rien ne se passe. J'ai testé depuis la version laroche posay, et j'avoues elle ne collait pas, alors peut être que le prochain tube...

LA CREME DE DOUCHE AU KARITE THE BODY SHOP
body shop est une de mes marques chouchou depuis des années. Enceinte je me tartinais des beurres corporels, et depuis je ne les ai pas quittés. Le karité de Body Shop est une véritable addiction pour moi. Etrangement je trouve l'odeur assez masculine, mais si douce. C'est un pur régal. Cette crème de douche était parfaite pour nos peaux toutes sèches,elle glisse sur la peau, elle est épaisse, et plutôt hydratante. Ouiiiiiiiii je rachète, toute la gamme pour sniffer à fond.

LE SHAMPOING DOUX CORINNE DE FARME
Je l'ai acheté à cause de son prix, pour le côté familial, 3.50 eur les 750 ml, c'est imbattable. L'odeur n'est désagréable. Mais bon, j'ai vérifié la composition, normalement pas trop de silicones en vue, mais il avait tendance à me faire graisser les cheveux. Et le pire du pire, il gratouille à mort. Bon j’avoue ce shampoing ça a été la cata... Pellicules, cheveux gras, over démangeaisons... J'ai du tout réparer avec ducray... Je l'ai gardé pour laver mes pinceaux... Non non pas racheté, jamais.






dimanche 21 décembre 2014

dystopie promise



Vi vi vi, encore une dystopie, dans la lignée de hunger games.
Je l'ai commencé à peu près au même moment. Sauf que j'ai du patienter bien sagement que les deux derniers tomes veulent bien revenir dans ma bibliothèque municipale. 
Alors bon, il s'avère qu'entre le tome 1 et 2, il s'est écoulé du temps et bien d'autres lectures, et du coup j'ai entamé Insoumise en ayant totalement oublié la fin de promise.
Alors oui j'aurai pu trouvé un résumé spoilant sur internet, et vi zai eu la flegmeumeu. 
Bref du coup oui ça m'a un peu plombé ma lecture, dans le sens où je ne comprenais pas comment les personnages se sont retrouvées séparées, et en road trip?
Mais soit, je me suis quand même laissée portée, et surtout j'ai craqué sur plusieurs personnages secondaires. Vick, et Indie...

J'ai abordé le dernier tome totalement différemment, fatalement je me rappelais très bien où on en était resté. Et là j'ai été happée, absorbée, j'ai adoré cette lecture.
J'aime aimé que la dame elle choisisse. J'ai aimé les représentations symbolique du fonctionnement de la société humaine.
Je me suis doutée de certaines choses, et totalement surprise par d'autre.

Et surtout je trouve que cette dystopie est une belle représentation de notre société et de ce qui nous pend au nez.
Sans tomber dans une psychose de la théorie du complot des petits martiens et des lapins crétins. 
Je pense que la société française, est manipulée à coup d'abrutisation médiatique, abaissons encore et toujours le niveau intellectuel des gens, pour pouvoir les manipuler à souhait, et je pense que nous sommes également moutonné par la consommation, achetons, achetons, créons nous des besoins inutiles.
Oui je sais mon discours est ambivalent, je suis moi-même victime de cette consommation. Je craque régulièrement pour une consommation non vitale, et pourtant j'en suis consciente. 
Donc ma propre névrose me pousse à une espèce de schizophrénie
avec des phases de surconsommation alterner avec des phases de no buy complet....

Bref je recommande fortement cette trilogie, qui n'est finalement pas si fifille, pas si young adult qu'elle n'y parait.
 

dimanche 14 décembre 2014

see you petit geai




Enfin je prends quelques minutes pour revenir sur la saga qui a hanté mon mois de novembre.
J'avais reçu et dévoré le tome 2 à la mi octobre. Je n'avais vu que le premier film.
Je fais partie de ces gens qui préfèrent généralement lire les livres avant de voir les films sauf exception ( Harry Potter, la couleur des sentiments). J’avoue qu'il m'arrive de squeezer un film par amour pour le livre.
Habituellement dans une trilogie, j'ai des difficultés avec le deuxième tome, c'est normal, c'est un intermédiaire.
Mais là je l'ai avalé tout cru. J'aime l'évolution de Katniss. Et je fais abstraction de ce foutu triangle amoureux. Parce que oui j'admets, j'en ai marre des triangles amoureux. Qu'est ce qu'elles ont ces fifilles à s'enticher de 2 garçons en même temps?! 
 Cependant, j'ai totalement accroché avec ce début de révolte collective que l'on sent poindre.
Je suis très touchée, et émue par les manifestations d'humanités envers et contre tout. Cela me bouleverse. Autant dans le livre que dans le film, le discours de la tournée de Katniss et Peeta devant le district 8 est magnifique.

Parce que oui sachant que la première partie de la fin sortait fin novembre.
Je me suis dépêchée de voir le film 2 et de lire le 3.
Je connais donc la fin.
J'ai beaucoup aimé le tome 3. Encore une fois Katniss grandit bien. J'aime ses réflexions. J'aime ses positionnement, et personnellement je suis très contente de la fin livresque. Je l'ai trouvé un poil tristoune, un poil résignée, pas totalement heureuse, mais c'est logique.

Enfin, le film. Alors bon, je n'ai pas détesté. J'ai plutôt passé un bon moment, bien sur j'irai voir la suite. Mais j'avoues, je suis un chouilla déçue. Parce que j'ai compris, et su beaucoup de choses parce que j'avais lu le livre, que je sais ce qui ce passe dans la tête de Katniss à tel ou tel moment. Mais je trouve que dans le film il y a quelques incohérences, quelques questions sans réponse, et surtout quelques platitude. Je pense qu'il n'aurait pas fallu couper le film en deux parties, parce que celle ci est un peu fade...

En tout cas je me suis fortement attachée aux personnages, ils m'ont manqué une fois le dernier livre refermé.

jeudi 30 octobre 2014

bordeaux




Bon alors je ne suis pas une pro de la manucure, donc mille pardons pour les accros.
Mais je suis une fan des couleurs. Et j'adore en porter sur les ongles.

Voici donc un petit vernis bien d'automne hiver. J'ai nommé le Bordeaux d'Essie.
Alors vous verrez, Essie et moi c'est une folie, une passion, un amour pour la vie...
Mais cette couleur ! cette couleur ! C'est chic, c'est sobre, c'est classique, c'est rock.
Bref pour moi ce vernis c'est le top. Il a un aspect un peu jelly ce qui fait que mon index parait plus clair.
Mais voilà en deux couches, on a la couche du flacon, c'est extrêmement facile à poser, bien sur ne faites pas comme moi, et ne faites pas votre manucure avant de vous coucher, ça ira mieux!!




mardi 28 octobre 2014

Je t'aime de chez Théodor



Voici un petit thé bien automnal, bien réconfortant, qui fait du bien là où il passe quand le temps grisonne et qu'on se cache sous nos bouts de laine. Et comme il touche à sa fin, il est grand temps que je le montre par ici.

J'ai découvert ce thé sur la blogosphère,  et j'ai profité l'été dernier d'un petit shopping normand pour me jeter dessus.

J'aime les thés très gourmand pour l'hiver, surtout l'après-midi. Il s'appelle je t'aime, un thé au macaron à la pistache. En réalité on y trouve de l'amande, de la pistache et du chocolat...... Je suis en quête du thé au chocolat parfait depuis quelques temps.  Celui-ci n'est pas à proprement parlé au chocolat, mais on sent quand même bien ses notes.

Alors voilà pour vos petites après-midi d'hiver, avec quelques beurre aux biscuits, je ne vous dis que ça.

Ah et pas besoin comme moi d'aller jusqu'en Normandie pour se fournir, d'abord la maison est à Paris, et surtout ils ont un site hhhhhhhhhhhhhhho

 http://www.theodor.fr/



dimanche 26 octobre 2014

lectures d'octobre

Il faut le savoir je suis un véritable rat de bibliothèque. Je passe ma vie le nez dans les livres, j'ai surement passer plus de temps à lire qu'à vivre de folles aventures moi-même.
C'est comme ça, je suis une acharnée des mots.
J'ai donc décidé de vous présenter tous les mois mes lectures, voire parfois de vous faire une petite revue sur un coup de coeur.

Je vais vous les présenter dans mon ordre de lecture.

1 ) L'épopée du perroquet, de Kerry Reichs, aux éditions france loisir piment ( ici, mais il existe aux éditions pocket).
 

Présentation de l'éditeur

" En voiture ! N'oublie pas l'oiseau ! " Avec cette sage recommandation d'Oliver, le perroquet, le signal du départ est donné. Car rien ne retient plus Maeve, 25 ans, qui vient de perdre son boulot et le soutien financier de ses parents. Au volant de sa vieille guimbarde, le bavard volatile à ses côtés, la voilà partie pour Hollywood, la ville de tous les rêves. Un voyage vers un nouveau destin qui prend fin bien vite, dans un grand soupir de moteur, au beau milieu d'une ville perdue du fin fond de l'Arizona... Une petite bourgade certes, mais qui recèle bien des charmes, comme Maeve va le découvrir le temps de changer quelques pièces importantes de sa voiture... et, peut-être, de sa vie ? " Un agréable voyage, une plume merveilleuse et des personnages sympathiques. " Library Journal

MON AVIS 
J'ai beaucoup aimé le personnage de Maeve, ses doutes, ses hésitations, son côté la vie/la nature. Elle a quelque chose à se prouver à elle-même, au début on a juste l'impression que cette jeune femme nous fait une belle crise d'adolescence à retardement et puis on comprend que c'est bien plus que ça. Et on la suit avec plaisir, entre les larmes, et les fous rires. Les personnages qu'elle rencontre sont hauts en couleur, et très attachant. C'est un livre que j'ai refermé avec un sentiment de joie.

2) PROMISE de Ally Condie aux éditions gallimard jeunesse
 
 

Revue de presse

Dans la Société, les Officiels décident. Qui vous aimez. Où vous travaillez. Quand vous mourez... Promise est le premier tome d'une trilogie. À partir de 13 ans

MON AVIS
J'ai adoré ce livre. Je suis tombée dedans et j'ai eu du mal à en sortir !!! Tout me parle, la société, l'histoire d'amour, l'organisation, la personnalité de l'héroïne. Une sorte de big brother réadapté. J'ai hâte de lire la suite !!!

3) devil's kiss de Sarwat Chadda aux éditions pocket jeunesse.

présentation de l'éditeur :
Billie SanGreal est la plus jeune et la seule fille de l'Ordre des Templiers. Elle s'est toujours sentie différente des autres adolescents. Au lieu des sorties entre copines ou des premiers flirts, elle passe son temps à l'entrainement qui lui permettra un jour de combattre le Mal. Mais la vie solitaire de Billie est chamboulée quand Kay, son ami d'enfance, revient de Jérusalem. Sauf qu'entre temps, Billie a rencontré le charmant Michael, qui semble la comprendre comme personne. Évidemment, Billie est rapidement rappelée à son devoir de Templier et n'a guère le temps d'apprécier sa romance naissante. Un des anciens ennemis de l'Ordre a refait surface, à la recherche d'un trésor protégé depuis des centaines d'années par les Templiers : un miroir maudit aux pouvoirs redoutables, assez puissant pour tuer tous les nouveaux nés de Londres. Afin de sauver la ville de la catastrophe, Billie devra mettre de côté ses sentiments, confrontée à un sacrifice qu'aucun Templier n'a dû faire avant elle...

MON AVIS
Ben j'ai bof aimé. 
Oui je suis moyennement emballé, au départ, j'aime l'héroïne, solitaire, bougonne, ados en puissance, tout ça ça me plait. Ses problèmes familiaux, tout ça c'est chouette. Mais le côté templiers, batailles contre le diable, contre les anges démoniaques, mouai bof. Je lirai la suite histoire de dire que j'ai terminé une série. 

4) la maison de la nuit tome 1 marquée, par PC Cast, aux éditions pocket jeunesse
présentation de l'auteur :
 Un soir, après le lycée, Zoey découvre qu'elle est marquée. Une lune, le signe des vampires, vient d'apparaître sur son front. Aussitôt, sa meilleure amie la rejette, ses parents tentent de l'enfermer et son petit ami devient particulièrement collant... Zoey est terrifiée mais elle n'a pas le choix : elle doit intégrer la Maison de la Nuit, le pensionnat où vivent les futurs vampires. Là-bas, malgré le soutien de la directrice, Zoey s'habitue mal à sa nouvelle vie : les cours ont lieu la nuit, elle dort la journée, les règles sont bouleversées. En plus, elle porte une marque légèrement différente de celle des autres et fait preuve d'une soif de sang beaucoup trop prononcée pour son âge... Tout cela attire vite l'attention d'Aphrodite, une peste tyrannique qui possède un extraordinaire don de prescience. Zoey est dans sa ligne de mire. Et ses tourments de vampire ne font que commencer.

MON AVIS
aaaaaaaarf c'est mon coup de coeur du mois. Je l'ai refermé hier soir, dévoré en deux petits jours. Tout m'a plus, Zoey et son fort caractère, l'école de vampire, la sorcellerie, les cherokee, les chats, l'amour, tout tout tout. Une sorte de poudlard version vampire, le pied !
Bon ce qui me refroidit un peu c'est qu'il y a 11 tomes. Mais bon j'y viendrai à bout surtout s'ils sont tous comme celui là !!

Voilà pour Octobre, et vous qu'avez- vous lu ce mois-ci???

vendredi 24 octobre 2014

pure red




J'ai une psychose, une névrose, une maladie incurable. J'ai la collectionnite de maquillage aïgue et surtout de rouges à lèvre, et surtout de rouges à lèvre rouge mat.
Je sais pas, je suis fan, je trouve que ça transforme un visage, que c'est classe, que c'est beau, c'est élégant, féminin et en même assez fort car ça ne passe pas inaperçu.

Personnellement ça me sort de ma tronche d'éternelle adolescente.

Mon dernier petit craquage ( d'autres en vue ça c'est certain) est un membre de la collection exclusive de l'oréal pure red.

J'ai d'autres rouges à lèvres color riche ( même pas rouge héhé) de l'oréal, et j'avoues ils sont crémeux, pigmentés, ils tiennent très bien, s'appliquent très facilement, rien à redire.
Alors là forcément j'allais craquer ! En ce moment je fais une obsession sur le rouge froid hollywoodien, pas le rouge foncé, pas le rouge orangé, non le rouge qui fait les dents blanches s'il te plaît !

J'ai donc jeté mon dévolu sur le Blake. ET OUAI Blake Lively et moi on est soeurs de rouge à lèvre han !!
pardon je m'égare.

Et alors c'est une merveille, le packaging est magnifique. Les dorures, l'aspect cuirassé mat du tube.
Superbe.
Et le rouge à lèvre en lui-même est parfait. C'est exactement la couleur que je cherchais !  La texture est impeccable. Il n'est pas complètement mat à l'application, il faut attendre un peu, il n'est pas du tout desséchant, et il tient extrêmement bien, je n'ai fait qu'une retouche après repas et encore il n'était pas complètement parti !

Bref c'est un véritable petit bijou !

mercredi 22 octobre 2014

GUIMET



Petite poucette est une vieille mamie qui a ses petites manies. Je ne peux pas vivre sans, j'en bois des litres par jour, par n’importe quel temps, à n'importe quelle heure... Je suis amoureuse, je suis droguée, j'ai un besoin vital de thé..
J'ai envie de vous présenter mes petites découvertes, les petits copains qui rejoignent régulièrement ma collection.
Je commence par celui-ci qui est arrivé cette semaine.
Je l'avais yeuté sur le facebook du palais des thés.
Une création particulière éditée en 2012 qui finalement rejoint la collection permanente, oh joie, oh bonheur.

Voici ce qu'en dit la marque
"
Le Thé Guimet est un mélange raffiné de thé vert aux parfums frais et fleuris, évoquant avec délicatesse les agrumes et les fleurs de cerisier. Des pétales de bleuet parsèment cette création imprégnée de l’esprit du Japon.

Crée en 2012 pour le musée Guimet à l’occasion de la plus importante exposition jamais consacrée au thé en France, le thé Guimet est une création exceptionnelle désormais disponible en édition permanente.

A l’origine de ce thé, la volonté de créer une recette qui rende hommage à Emile Guimet, fondateur du Musée éponyme. Les pétales de bleuet sont un clin d’œil au « bleu Guimet », aussi appelé « outremer artificiel », inventé par Jean-Baptiste Guimet, père d’Emile. Les agrumes et fleurs de cerisier symbolisent cette période au Japon pendant laquelle Emile Guimet a commencé à rassembler les premiers objets de ce qui constituera plus tard l’une des collections les plus renommées de France relative au monde asiatique.
TEMPS D'INFUSION
3-4'
DOSAGE
6 g / 30 cl
TEMPÉRATURE
75°C
MOMENT DE LA JOURNÉE"
Toute la journée
 
 Mon avis

Bon, pour la petite histoire Emile Guimet était un industriel lyonnais du début 20em de lyon qui collectionnais des objets d'extrême orient, d'Egypte et surtout d'Asie. Un musée porte son à Paris 16.

D'abord premier coup de coeur, la boîte, oui oui je sais c'est superficiel, mais quand même ça joue. C'est beau, c'est classe, c'est sobre, c'est asiatique, ça me parle.
Ensuite le thé en lui même est très beau, les pétales de bleuet parsèment le thé vert, les morceaux d'agrumes sont dispersés dans ces couleurs froides, et tranchent.
Au nez, il me fait penser aux bonbons arlequin très piquants, acidulés, et sucrés à la fois.
En bouche, c'est un pur délice. Effectivement ressort en premier l'acidité des agrumes mais il est rapidement allongé et adoucit par les fleurs. 
Je le bois plutôt dans la soirée, l'après-midi j'ai besoin de rondeurs.

Voilà en tous les cas c'est un très chouette thé, il a quelque chose de délicat et de précieux. On a presque envie de le consommer doucement.


mardi 21 octobre 2014

Welcome Home

Bienvenu à toi le gens. Toi qui arrive par ici dans un moment d'égarement, par hasard, par magie, par erreur peut-être.
J'ai eu envie de partager ici toutes les petites choses formidables qui peuplent mon petit monde, et qui en font un endroit chouette et apaisant. Je crois formidablement que le bonheur tient aux toutes petites choses de la vie, pas la lune, mais juste des petites étincelles qui donnent le sourires, et ce sont ces toutes petites choses que j'ai envie de cultiver sur ce blog. 
Au programme donc, mes lectures dont je suis si avide, du thé, des douceurs, des films, des produits de beauté. J'aime collectionner les odeurs, les couleurs, les mots, les émotions...
Je nous souhaite donc une longue route...