mercredi 24 décembre 2014

favoris maquillage décembre 2014



J'adore le maquillage, j'adore collectionner, jouer avec les textures, les couleurs, les odeurs.
Et en bonne fifille qui se respecte, je change selon mes humeurs, les saisons.
Ce mois j'ai adoré porter des lèvres très marquées.

Dans ces cas là je fais mon teint comme d'habitude. Avec selon mon timing contour et highlight.
J'ai découvert, après avoir accidentellement ( elle s'est scratchée sur mon tapis de bain, alors qu'il en restait encore un peu) la stay matte de rimmel, les météorites de Guerlain ( en teinte beige).

J'ai ce produit dans mes placards depuis bien 1 an. Mais à chaque fois j'attendais de finir mes poudres compactes. Et finalement j'adore, l'odeur, le rendu, léger, fin, lumineux, ravissant. En plus pour ne rien gâcher c'est un très bel objet.

La majeur partie du temps ayant misé sur la bouche, je minimise les yeux. Donc juste un fard  clair ici de chez docteur Haushka, bien creusé il faut dire. Un peu poudreux, mais il tient très bien, et il est vraiment joli.

Un coup de mascara, en ce moment le maybelline colossal go extrême volume. Bien, mais il a tendance à faire des miettes, je préfèrais le rocket volume. Mon prochain est un kiko à voir. Et mon rêve serait le volume de Chanel.

Pour les joues, un petit blush de chez Santé. Je l'ai depuis des années. Je l'adore. C'est un bois de rose foncé. Qui tire un peu sur le mauve. Il est légèrement irrisé. Il tient incroyablement bien , j'en suis d'autant plus épatée qu'il est bio. Je le ressors tous les hivers.

Quand aux lèvres, j'ai alterné entre le rouge de Sephora  dont je suis dingue pour la tenue !!!! Je suis amenée dans ma journée à faire beaucoup de bisous à des petits monstres, et celui là c'est mon rouge à lèvre magique, il est ne transfert pas, et ça c'est le pied !! Dans la même veine mais moins tenace car s'estompe lorsqu'on mange, le rouge velvet edition de Bourjois. Mais j'adooooooooore cette couleur, rouge foncé un peu vampirique magnifique.
Et ma découverte récente, mon dernier bébé, le kiko burgundy de la game Ace of Diamond. Semi mat, belle tenue. Très confortable et cette couleur c'est exactement ce que je cherchais pour cet hiver.

Et puis parce que certains jours j'ai eu très envie de charger les yeux, j'ai sorti ma naked pour des smockys bruns ou des coins externes foncés.et un nude de chez Une, dans la gamme casual matt lipstick. Pêchu et pas trop clair.

Je pense vous faire des petites sélection au coup par coup. Peut être pas forcément des favoris de mois à chaque fois. Car souvent certains produits ne changent pas.
Qu'en pensez vous?

En tout cas puisque nous sommes le 24 décembre , je vous souhaite un joyeux noël plein de douceur.







lundi 22 décembre 2014

produits terminés 1







Ma maman m'a toujours dit de ne pas commencer de produit avant d'avoir terminé le précédent. Et je m’exécute donc depuis toujours sans quoi la voix de ma mère me poursuit...
A la maison, nous sommes une majorité de filles, alors les cosmétiques, on les dévore.
Du coup histoire de ne pas faire des romans de produits terminés j'ai décidé de les faire par 5.

On y go c'est parti.

LA MOUSSE NETTOYANTE NIVEA : de diou qu'est ce que qu'on l'aime ! C'est le troisième ou quatrième flacon qu'on vide d'affilé. Ca sent merveilleusement bon, c'est doux, ça nettoie sans agresser, c'est du bonheur, et ça dure assez longtemps. Je ne m'en sers que le matin, parce que je ne peux pas ne pas me laver le visage le matin, mais en même temps je n'ai pas besoin d'un truc hyper désincrustant, alors c'est parfait. J'ai une peau mixte et sensible.
Oui j'ai racheté, on rachète en boucle.

LA CREME POUR LES MAINS ICTYANE DE DUCRAY
mmmmmm cette odeur de bébé tout savonné. J'adore. La texture idéale pour la journée car elle pénètre rapidement et ne laisse aucun film gras. Par contre pour moi comme crème unique elle n'a pas suffit .



 Donc j'utilise la crème au chanvre the body shop la nuit, celle ci en journée soit dans mon sac soit dans le salon.

XERACALM DE AVENE
Alors autant j'ai une peau mixte sur le visage, autant sur le corps c'est la cata, sècheresse, rougeurs, eczéma... Je lutte. Surtout en hiver. Ce mois-ci j'ai bien galéré avec une belle plaque d'eczéma dans le dos. Et dans ces moments là, Avène est mon ami. Il a sauvé la peau de mon dos. Ouf. Bizarrement je suis repassée à la crème corps au karité de body shop et pour le moment rien ne se passe. J'ai testé depuis la version laroche posay, et j'avoues elle ne collait pas, alors peut être que le prochain tube...

LA CREME DE DOUCHE AU KARITE THE BODY SHOP
body shop est une de mes marques chouchou depuis des années. Enceinte je me tartinais des beurres corporels, et depuis je ne les ai pas quittés. Le karité de Body Shop est une véritable addiction pour moi. Etrangement je trouve l'odeur assez masculine, mais si douce. C'est un pur régal. Cette crème de douche était parfaite pour nos peaux toutes sèches,elle glisse sur la peau, elle est épaisse, et plutôt hydratante. Ouiiiiiiiii je rachète, toute la gamme pour sniffer à fond.

LE SHAMPOING DOUX CORINNE DE FARME
Je l'ai acheté à cause de son prix, pour le côté familial, 3.50 eur les 750 ml, c'est imbattable. L'odeur n'est désagréable. Mais bon, j'ai vérifié la composition, normalement pas trop de silicones en vue, mais il avait tendance à me faire graisser les cheveux. Et le pire du pire, il gratouille à mort. Bon j’avoue ce shampoing ça a été la cata... Pellicules, cheveux gras, over démangeaisons... J'ai du tout réparer avec ducray... Je l'ai gardé pour laver mes pinceaux... Non non pas racheté, jamais.






dimanche 21 décembre 2014

dystopie promise



Vi vi vi, encore une dystopie, dans la lignée de hunger games.
Je l'ai commencé à peu près au même moment. Sauf que j'ai du patienter bien sagement que les deux derniers tomes veulent bien revenir dans ma bibliothèque municipale. 
Alors bon, il s'avère qu'entre le tome 1 et 2, il s'est écoulé du temps et bien d'autres lectures, et du coup j'ai entamé Insoumise en ayant totalement oublié la fin de promise.
Alors oui j'aurai pu trouvé un résumé spoilant sur internet, et vi zai eu la flegmeumeu. 
Bref du coup oui ça m'a un peu plombé ma lecture, dans le sens où je ne comprenais pas comment les personnages se sont retrouvées séparées, et en road trip?
Mais soit, je me suis quand même laissée portée, et surtout j'ai craqué sur plusieurs personnages secondaires. Vick, et Indie...

J'ai abordé le dernier tome totalement différemment, fatalement je me rappelais très bien où on en était resté. Et là j'ai été happée, absorbée, j'ai adoré cette lecture.
J'aime aimé que la dame elle choisisse. J'ai aimé les représentations symbolique du fonctionnement de la société humaine.
Je me suis doutée de certaines choses, et totalement surprise par d'autre.

Et surtout je trouve que cette dystopie est une belle représentation de notre société et de ce qui nous pend au nez.
Sans tomber dans une psychose de la théorie du complot des petits martiens et des lapins crétins. 
Je pense que la société française, est manipulée à coup d'abrutisation médiatique, abaissons encore et toujours le niveau intellectuel des gens, pour pouvoir les manipuler à souhait, et je pense que nous sommes également moutonné par la consommation, achetons, achetons, créons nous des besoins inutiles.
Oui je sais mon discours est ambivalent, je suis moi-même victime de cette consommation. Je craque régulièrement pour une consommation non vitale, et pourtant j'en suis consciente. 
Donc ma propre névrose me pousse à une espèce de schizophrénie
avec des phases de surconsommation alterner avec des phases de no buy complet....

Bref je recommande fortement cette trilogie, qui n'est finalement pas si fifille, pas si young adult qu'elle n'y parait.
 

dimanche 14 décembre 2014

see you petit geai




Enfin je prends quelques minutes pour revenir sur la saga qui a hanté mon mois de novembre.
J'avais reçu et dévoré le tome 2 à la mi octobre. Je n'avais vu que le premier film.
Je fais partie de ces gens qui préfèrent généralement lire les livres avant de voir les films sauf exception ( Harry Potter, la couleur des sentiments). J’avoue qu'il m'arrive de squeezer un film par amour pour le livre.
Habituellement dans une trilogie, j'ai des difficultés avec le deuxième tome, c'est normal, c'est un intermédiaire.
Mais là je l'ai avalé tout cru. J'aime l'évolution de Katniss. Et je fais abstraction de ce foutu triangle amoureux. Parce que oui j'admets, j'en ai marre des triangles amoureux. Qu'est ce qu'elles ont ces fifilles à s'enticher de 2 garçons en même temps?! 
 Cependant, j'ai totalement accroché avec ce début de révolte collective que l'on sent poindre.
Je suis très touchée, et émue par les manifestations d'humanités envers et contre tout. Cela me bouleverse. Autant dans le livre que dans le film, le discours de la tournée de Katniss et Peeta devant le district 8 est magnifique.

Parce que oui sachant que la première partie de la fin sortait fin novembre.
Je me suis dépêchée de voir le film 2 et de lire le 3.
Je connais donc la fin.
J'ai beaucoup aimé le tome 3. Encore une fois Katniss grandit bien. J'aime ses réflexions. J'aime ses positionnement, et personnellement je suis très contente de la fin livresque. Je l'ai trouvé un poil tristoune, un poil résignée, pas totalement heureuse, mais c'est logique.

Enfin, le film. Alors bon, je n'ai pas détesté. J'ai plutôt passé un bon moment, bien sur j'irai voir la suite. Mais j'avoues, je suis un chouilla déçue. Parce que j'ai compris, et su beaucoup de choses parce que j'avais lu le livre, que je sais ce qui ce passe dans la tête de Katniss à tel ou tel moment. Mais je trouve que dans le film il y a quelques incohérences, quelques questions sans réponse, et surtout quelques platitude. Je pense qu'il n'aurait pas fallu couper le film en deux parties, parce que celle ci est un peu fade...

En tout cas je me suis fortement attachée aux personnages, ils m'ont manqué une fois le dernier livre refermé.